Rechercher
  • asiegwald

Théorie du complot et perte de sens


Après le massacre du 7 janvier, comme après chaque catastrophe, la théorie du complot refait surface et tente d'accréditer des scénarios alternatifs malgré l'évidence du réel. Je ne développerai pas ici l'idée que les complotistes négligent des principes élémentaires de la logique comme le rasoir d'Occam. Mon propos est plutôt de comprendre le complot comme la réponse à une angoisse existentielle.

Jusqu'au XXème siècle en effet, si l'on excepte les doctrines antisémites, les théories du complot sont rares. Les premières sont plutôt inoffensives, comme cette histoire de la prétendue mort de Paul Mc Cartney dans les années 1960. Le triangle des Bermudes a fait lui aussi couler beaucoup d'encre, mais c'est aujourd'hui une légende oubliée.

Et puis, à la fin du XXème siècle, les théories du complot se multiplient. En fait, il ne faudrait pas parler de "théorie", parce qu'une théorie est une construction cohérente qui s'appuie sur des faits et non sur des indices. Parlons plutôt de légendes ou de thèses.

Ces thèses du complot fleurissent au moment où les grandes cosmogonies, les grandes explications du monde, perdent leur audience. Ces grandes "idéologies" sont, en Occident, le christianisme et le communisme.

La religion expliquait tout par la lutte entre le bien et le mal.

Le communisme expliquait tout par la lutte des classes.

Si ces grandes explications ne convainquent plus, que reste-t-il ?

Il reste le hasard, la volonté humaine et ses défaillances, le désordre du monde, l'erreur et la folie... Mais aussi l'amour !

Que vient faire la gestalt là-dedans ?

La gestalt-thérapie s'inspire de l'existentialisme. Ce courant philosophique considère que l'homme est confronté à des données existentielles : la liberté, la solitude, la quête de sens...

La gestalt nous apprend ainsi la solitude est une donnée existentielle (je dois prendre seul mes décisions, je suis seul face à la maladie ...). Elle nous dit aussi que la question du sens est inséparable de l'existence. Par exemple, selon ce point de vue, le bébé a besoin de sentir qu'il est là parce que ça a du sens pour un autre : son père, sa mère, sa nourrice...

Mais ces données peuvent être difficiles à affronter. Il n'est pas très confortable de se sentir seul au monde ou de trouver que le monde est absurde.

Les thèses du complot sont une manière de "défléchir" ces questions, c'est à dire de les éviter. En effet, si j'imagine un complot, alors je donne au monde un sens qui est extérieur à moi, qui ne dépend plus de moi. Je satisfais ainsi mon besoin de sens tout en évitant ma responsabilité (puisque les forces en jeu sont trop écrasantes). J'évite aussi ma solitude puisque le complot, comme les projections paranoïaques, sont une manière de combler un abîme entre moi et le monde (si des extraterrestres conspirent pour détruire le monde, c'est alors que je ne suis pas seul dans l'univers... De même, si une société secrète cherche à me nuire, c'est au moins quelque chose qui me relie au monde).

En réalité, et c'est parfois très difficile à accepter, j'ai la capacité de faire des choix, de découvrir un sens à ma vie, de m'engager avec la conscience de mes limites. Je peux aussi prendre conscience de ma puissance, de ma capacité à faire bouger les choses, à rendre le monde meilleur, ne serait-ce qu'à l'échelle de mon foyer, de mon quartier ou de mon village.

C'est ce que proposait Paul Goodman lorsqu'il renvoyait à la possibilité pour chacun de recréer, à son niveau, un petit paradis terrestre.

La psychothérapie permet à la personne de rencontrer en douceur les données existentielles. Elle aide à redonner de la mobilité, à traverser la finitude et retrouver le plaisir de créer sa vie. Elle soutient la personne dans sa tentative pour recréer, à son échelle, un paradis retrouvé.

Selon Victor Frankl : "le moteur le plus profond de la vie n'est pas la quête du plaisir ou la puissance, ni même le développement de soi, mais la réalisation d'un sens".

Or, le sens n'est pas caché dans les pliages d'un billet de banque ou dans les dossiers de ma CIA. Il est à construire pour chacun de nous. Il est dans notre coeur, et c'est notre travail d'humain de le découvrir, de le nourrir et de le partager.

#théorieducomplot #gestaltthérapie #existentialisme

0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now